20.3. l’équinoxe de printemps
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe de printemps, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km

Anfang Mai / Beltene
Ballon d'Alsace

Au début du mois de mai, environ 40 jours après l’équinoxe, Beltene marque pour les Celtes le début du semestre d’été. A Beltene, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

21.6 solstice d’été
Ballon d'Alsace

Au solstice d’été, le soleil se lève au nord-est au-dessus du Markstein, en direction du Petit Ballon.

Anfang August / Lugnasad
Ballon d'Alsace

Au début du mois d’août, environ 40 jours après le solstice d’été, Lugnasad marque pour les Celtes la fête des moissons. A Lugnasad, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

22.9. l’équinoxe d’automne
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe d’automne, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km.

Anfang November / Samhain
Ballon d'Alsace

Au début du mois de novembre, environ 40 jours après l’équinoxe, Samhain marque pour les Celtes le début du semestre d’hiver. A Samhain, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

21.12. Solstice d’hiver

Le soleil se lève au sud-est derrière le Tödi dans les Alpes de Glarus, entre les deux se trouve le Jura Belchen

Anfang Februar / Imbolc
Ballon d'Alsace

Au début du mois de février, environ 40 jours après le solstice d’hiver, Imbolc marque pour les Celtes le milieu de la saison sombre. A Imbolc, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

Ueberstrass

Notre-Dame du Grünenwald

Notre-Dame du Grünenwald

Une ancienne légende entoure la madone, conservée dans la petite chapelle de pèlerinage, située à Ueberstrass dans la vallée de la Largue et à laquelle on accède par une allée. En semaine, cet endroit perché en hauteur est calme et on peut s’y reposer à l’ombre des tilleuls près de l’autel en plein air. La Vierge couronnée tenant l’enfant Jésus est datée du 15ème siècle. Trois enfants bergers auraient trouvé la statue dans les sous-bois. Ils l’auraient confiée au comte de Friesen, un chevalier maltais, qui aurait alors édifié une chapelle sur le lieu de la découverte des « ruines d’un temple païen ». L’endroit fut dévasté pendant la Révolution française mais la madone pût être transportée en lieu sûr à Büsserach en Suisse et rapportée plus tard dans la chapelle restaurée. Celle-ci fut à nouveau détruite pendant la Première Guerre mondiale. Finalement la statue retrouva sa place au-dessus de l’autel central un lundi de Pâques en 1932 dans la chapelle reconstruite. Particulièrement en mai et durant les jours fériés, de nombreux pèlerins viennent y prier et une série d’ex-voto suspendus aux murs témoi-gnent des bienfaits de la madone.