20.3. l’équinoxe de printemps
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe de printemps, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km

Anfang Mai / Beltene
Ballon d'Alsace

Au début du mois de mai, environ 40 jours après l’équinoxe, Beltene marque pour les Celtes le début du semestre d’été. A Beltene, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

21.6 solstice d’été
Ballon d'Alsace

Au solstice d’été, le soleil se lève au nord-est au-dessus du Markstein, en direction du Petit Ballon.

Anfang August / Lugnasad
Ballon d'Alsace

Au début du mois d’août, environ 40 jours après le solstice d’été, Lugnasad marque pour les Celtes la fête des moissons. A Lugnasad, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

22.9. l’équinoxe d’automne
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe d’automne, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km.

Anfang November / Samhain
Ballon d'Alsace

Au début du mois de novembre, environ 40 jours après l’équinoxe, Samhain marque pour les Celtes le début du semestre d’hiver. A Samhain, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

21.12. Solstice d’hiver

Le soleil se lève au sud-est derrière le Tödi dans les Alpes de Glarus, entre les deux se trouve le Jura Belchen

Anfang Februar / Imbolc
Ballon d'Alsace

Au début du mois de février, environ 40 jours après le solstice d’hiver, Imbolc marque pour les Celtes le milieu de la saison sombre. A Imbolc, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

Bollenberg

Dame blanche et feu de sorcière

Dame blanche et feu de sorcière

Le Bollenberg est une colline de 363 mètres d’altitude, formée de calcaire jurassien et située entre Rouffach, Orschwihr et Westhalten. Une fois par an durant la nuit du 14 au 15 août, elle devient le théâtre d’un rituel qui attire de nombreux pèlerins originaires de toute la région. La petite chapelle Sainte-Croix, à laquelle on accède par une courte ruelle caillouteuse et raide partant de l’est du village d’Orschwihr, est illuminée du célèbre «feu des sorcières». Ce sont les conscrits, c’est-à-dire les nouvelles recrues d’Orschwihr, qui brûlent le mannequin de la sorcière sur un bûcher spectaculaire. Pendant l’année, cette colline qui abrite un petit espace naturel protégé est surtout fréquentée par les randonneurs. Un hôtel restaurant se situe au domaine viticole du «Clos Sainte-Apolline» accessible par la face est de la colline depuis la D18. La chapelle Sainte-Croix, plus couramment appelée «chapelle des sorcières», était autrefois un lieu de pèlerinage très fréquenté. D’innombrables légendes entourent cet endroit où soit-disant serait également apparue une «Dame blanche». Il s’agit apparemment ici d’un ancien lieu de culte.