20.3. l’équinoxe de printemps
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe de printemps, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km

Anfang Mai / Beltene
Ballon d'Alsace

Au début du mois de mai, environ 40 jours après l’équinoxe, Beltene marque pour les Celtes le début du semestre d’été. A Beltene, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

21.6 solstice d’été
Ballon d'Alsace

Au solstice d’été, le soleil se lève au nord-est au-dessus du Markstein, en direction du Petit Ballon.

Anfang August / Lugnasad
Ballon d'Alsace

Au début du mois d’août, environ 40 jours après le solstice d’été, Lugnasad marque pour les Celtes la fête des moissons. A Lugnasad, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

22.9. l’équinoxe d’automne
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe d’automne, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km.

Anfang November / Samhain
Ballon d'Alsace

Au début du mois de novembre, environ 40 jours après l’équinoxe, Samhain marque pour les Celtes le début du semestre d’hiver. A Samhain, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

21.12. Solstice d’hiver

Le soleil se lève au sud-est derrière le Tödi dans les Alpes de Glarus, entre les deux se trouve le Jura Belchen

Anfang Februar / Imbolc
Ballon d'Alsace

Au début du mois de février, environ 40 jours après le solstice d’hiver, Imbolc marque pour les Celtes le milieu de la saison sombre. A Imbolc, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

Oltingue

La petite église Saint-Martin-des-Champs

La petite église Saint-Martin-des-Champs

Saint-Martin-des-Champs se situe comme son nom l’indique au milieu des champs, à environ 500 mètres au sud-ouest du cœur du village d’Oltingue. D’après une légende ancienne, ce lieu accueillait autrefois une ville. L’église dédiée à saint Martin et datée du gothique tardif est effectivement l’église mère originaire de l’époque mérovingienne ou pré-carolingienne des localités voisines d’Oltingue, Fislis, Huttingue et Lutter. Elle est probablement construite sur l’emplacement d’un sanctuaire pré-chrétien. On a trouvé à proximité du site des outils préhistoriques en silex, mais aussi de la céramique romaine, des tuiles et des pierres taillées. Sur la colline d’Oltingue des vestiges de murs de pierre et de fosse domestique attestent la présence d’une fortification gallo-romaine disparue. En 1989, la fouille du sol de l’église a livré des tombes et sarcophages des 7ème et 8ème siècles; on a découvert, sous le crépi des murs du chœur des traces de fresques partiellement identifiables et datées de la 2ème moitié du 14ème siècle. On y reconnaît par exemple Adam et Ève, saint Georges combattant le dragon et sainte Catherine avec la roue.