20.3. l’équinoxe de printemps
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe de printemps, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km

Anfang Mai / Beltene
Ballon d'Alsace

Au début du mois de mai, environ 40 jours après l’équinoxe, Beltene marque pour les Celtes le début du semestre d’été. A Beltene, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

21.6 solstice d’été
Ballon d'Alsace

Au solstice d’été, le soleil se lève au nord-est au-dessus du Markstein, en direction du Petit Ballon.

Anfang August / Lugnasad
Ballon d'Alsace

Au début du mois d’août, environ 40 jours après le solstice d’été, Lugnasad marque pour les Celtes la fête des moissons. A Lugnasad, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

22.9. l’équinoxe d’automne
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe d’automne, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km.

Anfang November / Samhain
Ballon d'Alsace

Au début du mois de novembre, environ 40 jours après l’équinoxe, Samhain marque pour les Celtes le début du semestre d’hiver. A Samhain, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

21.12. Solstice d’hiver

Le soleil se lève au sud-est derrière le Tödi dans les Alpes de Glarus, entre les deux se trouve le Jura Belchen

Anfang Februar / Imbolc
Ballon d'Alsace

Au début du mois de février, environ 40 jours après le solstice d’hiver, Imbolc marque pour les Celtes le milieu de la saison sombre. A Imbolc, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

Todtmoos

La salutaire « Mère de la Forêt Noire »

La salutaire « Mère de la Forêt Noire »

Une légende ancienne raconte la fondation de Todtmoos. La Vierge serait apparue au prêtre Dietrich de Rickenbach en 1255, lui demandant de s’établir en ermite au lieu-dit Schönenbühl situé entre la rivière de la Wehra et le ruisseau de Totenbach, d’y abattre un arbre et d’y ériger une chapelle. Dietrich suivit les ordres et l’endroit devint bientôt un lieu de pèlerinage. Dès 1268 un arbre en pierre était élevé près de la chapelle. L’abbaye Saint-Blaise acquit le lieu en 1319 et la fréquentation du pèlerinage augmenta considérablement. Les premiers miracles sont connus en 1427 parmi lesquels la fin des ravages de la peste à Fribourg. Il semble qu’il ait aussi existé plusieurs fontaines salutaires. L’histoire de la piéta, de format presque grandeur nature et fixée au-dessus de l’autel central, est mal connue. Elle fut réalisée par un ébéniste local vers 1390. Encore aujourd’hui Todtmoos est un lieu de cure apprécié; c’est aussi un pèlerinage fréquenté par d’innombrables fidèles surtout lors des fêtes de la Vierge. Le pèlerinage d’Hornussen en Suisse se fait à pied durant la semaine précédant la Pentecôte et est également célèbre.