20.3. l’équinoxe de printemps
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe de printemps, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km

Anfang Mai / Beltene
Ballon d'Alsace

Au début du mois de mai, environ 40 jours après l’équinoxe, Beltene marque pour les Celtes le début du semestre d’été. A Beltene, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

21.6 solstice d’été
Ballon d'Alsace

Au solstice d’été, le soleil se lève au nord-est au-dessus du Markstein, en direction du Petit Ballon.

Anfang August / Lugnasad
Ballon d'Alsace

Au début du mois d’août, environ 40 jours après le solstice d’été, Lugnasad marque pour les Celtes la fête des moissons. A Lugnasad, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

22.9. l’équinoxe d’automne
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe d’automne, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km.

Anfang November / Samhain
Ballon d'Alsace

Au début du mois de novembre, environ 40 jours après l’équinoxe, Samhain marque pour les Celtes le début du semestre d’hiver. A Samhain, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

21.12. Solstice d’hiver

Le soleil se lève au sud-est derrière le Tödi dans les Alpes de Glarus, entre les deux se trouve le Jura Belchen

Anfang Februar / Imbolc
Ballon d'Alsace

Au début du mois de février, environ 40 jours après le solstice d’hiver, Imbolc marque pour les Celtes le milieu de la saison sombre. A Imbolc, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

Münsterkrypta Basel

Lever de soleil dans la crypte de la cathédrale

Lever de soleil dans la crypte de la cathédrale

Chaque année aux alentours du 21 juin un public de plus en plus nombreux vient admirer le lever du soleil sur la terrasse située derrière la cathédrale de Bâle. Par temps clair il se livre à cet endroit un spectacle impressionnant suivi d’une petite cérémonie dans la crypte de la cathédrale pour célébrer la Saint-Jean. Peu après 5h30 le disque rouge clair du soleil apparaît derrière la chaîne des collines du Hohe Möhr en Forêt Noire. Dirigé au-dessus des églises Saint-Martin de Riehen et Saint-Théodore de Kleinbasel, le premier rayon de lumière atteint les marronniers de la place et, brisé par le feuillage, traverse le vitrail central du chœur de la cathédrale. Il éclaire l’intérieur de la crypte où à l’origine étaient enterrés les évêques de Bâle et jette une tache de lumière claire sur le mur opposé. Bien entendu ce phénomène fascinant n’est pas un effet du hasard ; les églises et les chapelles furent souvent érigées sur des lieux préhistoriques et antiques et étaient orientées en fonction de la première lueur du soleil à une date particulière du calendrier. La cathédrale de Bâle a été construite à l’emplacement de l’oppidum celtique.