20.3. l’équinoxe de printemps
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe de printemps, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km

Anfang Mai / Beltene
Ballon d'Alsace

Au début du mois de mai, environ 40 jours après l’équinoxe, Beltene marque pour les Celtes le début du semestre d’été. A Beltene, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

21.6 solstice d’été
Ballon d'Alsace

Au solstice d’été, le soleil se lève au nord-est au-dessus du Markstein, en direction du Petit Ballon.

Anfang August / Lugnasad
Ballon d'Alsace

Au début du mois d’août, environ 40 jours après le solstice d’été, Lugnasad marque pour les Celtes la fête des moissons. A Lugnasad, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

22.9. l’équinoxe d’automne
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe d’automne, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km.

Anfang November / Samhain
Ballon d'Alsace

Au début du mois de novembre, environ 40 jours après l’équinoxe, Samhain marque pour les Celtes le début du semestre d’hiver. A Samhain, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

21.12. Solstice d’hiver

Le soleil se lève au sud-est derrière le Tödi dans les Alpes de Glarus, entre les deux se trouve le Jura Belchen

Anfang Februar / Imbolc
Ballon d'Alsace

Au début du mois de février, environ 40 jours après le solstice d’hiver, Imbolc marque pour les Celtes le milieu de la saison sombre. A Imbolc, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

Breisach

La collégiale Saint-Etienne perchée au-dessus du Rhin

La collégiale Saint-Etienne perchée au-dessus du Rhin

La collégiale Saint-Etienne de Breisach est perchée sur une hauteur dominant le Rhin entre la Forêt Noire et les Vosges. Elle est édifiée sur une colline d’origine volcanique dont l’occupation humaine est attestée depuis plus de 4000 ans. La nef est orientée en fonction du lever du soleil. Sous le chœur est située une crypte qui s’ouvre au monde extérieur par sept arcades et possède une surprenante force d’attraction. Une atmosphère de calme et de sécurité règne dans la salle basse munie d’une splendide voûte en étoile reposant sur un pilier central auquel est accroché un impressionnant christ en croix. Il était autrefois suspendu au portail ouest de la collégiale et fut détruit lors de la Seconde Guerre mondiale. En 1978 la crypte fut aménagée pour commémorer la destruction quasi totale de la ville en 1945. À l’intérieur de la collégiale on peut admirer des œuvres de grande valeur, dont la fresque du « Jugement dernier » réalisée par l’artiste colmarien Martin Schongauer qui résidait à Breisach dans les dernières années de sa vie. L’autel signé du maître HL (Hans Loi) est l’une des œuvres d’ébénisterie allemande les plus significatives.