20.3. l’équinoxe de printemps
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe de printemps, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km

Anfang Mai / Beltene
Ballon d'Alsace

Au début du mois de mai, environ 40 jours après l’équinoxe, Beltene marque pour les Celtes le début du semestre d’été. A Beltene, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

21.6 solstice d’été
Ballon d'Alsace

Au solstice d’été, le soleil se lève au nord-est au-dessus du Markstein, en direction du Petit Ballon.

Anfang August / Lugnasad
Ballon d'Alsace

Au début du mois d’août, environ 40 jours après le solstice d’été, Lugnasad marque pour les Celtes la fête des moissons. A Lugnasad, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

22.9. l’équinoxe d’automne
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe d’automne, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km.

Anfang November / Samhain
Ballon d'Alsace

Au début du mois de novembre, environ 40 jours après l’équinoxe, Samhain marque pour les Celtes le début du semestre d’hiver. A Samhain, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

21.12. Solstice d’hiver

Le soleil se lève au sud-est derrière le Tödi dans les Alpes de Glarus, entre les deux se trouve le Jura Belchen

Anfang Februar / Imbolc
Ballon d'Alsace

Au début du mois de février, environ 40 jours après le solstice d’hiver, Imbolc marque pour les Celtes le milieu de la saison sombre. A Imbolc, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

Eichsel

Les reliques des trois vierges

Les reliques des trois vierges

L’église St Gall se situe sur le Dinkelberg dans le quartier Eichsel de la ville de Rheinfelden et est visible de très loin grâce à sa tour caractéristique. Une fête traditionnelle – baptisée « Eichsler Umgang » – s’y déroule le troisième dimanche de juillet en l’honneur des trois vierges Wibrandis, Kunigundis et Mechtundis. A l’issue de la cérémonie, les reliquaires des saintes sont transportées en procession dans le village. La fête commence ensuite. D’après la légende, les trois vierges appartenaient à l’ordre de Sainte Ursule : cette dernière entreprit, au 5ème siècle, un pèlerinage de l’Angleterre à Rome avec ses dames de compagnie. A leur retour, elles furent attaquées par les Huns à Cologne et moururent en martyres. Kunigundis, Mechtundis et Wibrandis avaient dû interrompre leur voyage, pour des raisons de santé, avant même de parvenir à Bâle : elles sont donc arrivées à Rapperswyhr (Adelhausen) sur le Dinkelberg. D’innombrables miracles se seraient produits près de leurs tombes à l’église d’Eichsel et un culte saint – dont l’Église catholique confirma la légitimité en 1504 – s’y est donc développé.