20.3. l’équinoxe de printemps
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe de printemps, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km

Anfang Mai / Beltene
Ballon d'Alsace

Au début du mois de mai, environ 40 jours après l’équinoxe, Beltene marque pour les Celtes le début du semestre d’été. A Beltene, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

21.6 solstice d’été
Ballon d'Alsace

Au solstice d’été, le soleil se lève au nord-est au-dessus du Markstein, en direction du Petit Ballon.

Anfang August / Lugnasad
Ballon d'Alsace

Au début du mois d’août, environ 40 jours après le solstice d’été, Lugnasad marque pour les Celtes la fête des moissons. A Lugnasad, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève au-dessus du Grand Ballon.

22.9. l’équinoxe d’automne
Ballon d'Alsace

A l’équinoxe d’automne, si on l’observe depuis le Ballon d’Alsace, le soleil se lève derrière le Ballon de Forêt Noire à 70 km.

Anfang November / Samhain
Ballon d'Alsace

Au début du mois de novembre, environ 40 jours après l’équinoxe, Samhain marque pour les Celtes le début du semestre d’hiver. A Samhain, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

21.12. Solstice d’hiver

Le soleil se lève au sud-est derrière le Tödi dans les Alpes de Glarus, entre les deux se trouve le Jura Belchen

Anfang Februar / Imbolc
Ballon d'Alsace

Au début du mois de février, environ 40 jours après le solstice d’hiver, Imbolc marque pour les Celtes le milieu de la saison sombre. A Imbolc, les trois sites celtiques Britzgyberg, Basel-Gasfabrik et Augusta Raurica sont alignés sur une ligne projetée vers le lever du soleil.

L’abbaye princière de Murbach

L’abbaye princière de Murbach

Fondée en 728 par le comte Eberhard, frère du duc d’Alsace et neveu de sainte Odile, la jeune abbaye bénédictine devint l’une des plus importantes de la haute vallée du Rhin. Sa bibliothèque était d’une grande richesse et une légende veut qu’elle ait été dissimulée durant la guerre de Trente ans dans une ancienne mine du vallon de Murbach. L’abbatiale du XIIe siècle a été édifiée sur le modèle des grandes cathédrales de Rhénanie, Spire et Worms, symbolisant ainsi la proximité des abbés avec les Hohenstaufen. Au XIIIe siècle, l’abbé Hugo, qui avait accompagné l’empereur à la croisade, fut appelé prince d’Empire, titre que portèrent ses successeurs jusqu’en 1790. Après 1740, les moines ne voulaient plus rester dans leur vallon solitaire ; ils obtinrent en 1759 leur transfert à Guebwiller. Cela entraîna la démolition des bâtiments abbatiaux, sauf la porterie. Par chance, ils laissèrent debout le chœur et le transept de l’abbatiale pour en faire l’église paroissiale actuelle.